Mes poèmes - Moi

 

Eclipse totale (Aux amoureux de la Lune )

le vendredi 18 janvier 2019, à 15:18. Posté par Claude


    Eclipse Totale





    La lune s’est éclipsée, la lune est mal lunée,
    Elle a même quitté hier soir ses beaux quartiers
    Allant jusqu’à cacher son corps blanc et céleste :
    Pour fuir notre regard, elle n’est pas en reste.

    Certains soirs sont humeur est des plus vagabonde,
    Elle se donne l’air de se foutre du monde,
    Tout en nous ‘’contemplant ‘’, elle a pour ‘’ objectif ‘’
    De poser sur les hommes un œil dubitatif.

    Elle ne veut pas être ce simple satellite
    Que nos yeux peuvent suivre en dehors des ‘’ orbites ‘’,
    Quand elle lui là-haut, sertie dans son écrin,
    La lune ironise : ‘’ Ah ! mon pauvre Terrien (t’est rien ).

    Avis aux astronomes qui seraient amateurs,
    Pour la télescoper, faut s’lever de bonne heure,
    Armstrong, c’est de ta faute…Merde, on ne la voit plus !
    Ca porte pas bonheur d’avoir marché dessus !

    C’est sur, si l’on préfère l’observer de plus près,
    Pour lorgner ses rondeurs, faut rester éveillé,
    Au petit déjeuner, ce n’est plus le moment,
    Elle va diminuer en ordre… décroissant.

    Allez Monsieur Trenet, vous êtes à la une,
    Le soleil a enfin rancard avec la lune,
    Mais on ne sait pas trop ce que ça va donner,
    Que font-ils dans le noir après s’être couchés ?

    La lune a rougi mais ça s’est vu à peine,
    Quand le soleil toucha sa zone érogène,
    L’hymen n’aura duré que de brèves minutes,
    Un peu comme chez nous dans ce monde de brutes.

    Car ici bas les hommes violent aussi l’espace,
    Certains au nom d’un Dieu, se voilent aussi la face,
    Un Dieu imaginaire, stupide et cruel
    Qui voudrait interdire toute lune de miel.

    Pour ne pas être trop maltraitée dans les Cieux
    Comme notre planète recouverte de bleus,
    Elle prend ses distances du haut de son balcon,
    Convaincue qu’en dessous, ça ne tourne pas rond.

    La lune s’est brouillée, tout ça n’est pas très clair,
    Mais laissons lui garder une part de mystère,
    Laissons là préserver la beauté de son globe,
    Dormir paisiblement sans lui ôter sa robe.

    Je connais son ‘’ manège ‘’, j’aime son ‘’ attraction ‘’,
    Sans drame elle fait plusieurs révolutions,
    Nous, nous tournons en rond à en perdre la tête,
    A cause de son charme, nous faisons la navette.

    Quelquefois des nuages avec un ciel de traîne
    Nous gâchent le plaisir de voir la lune pleine
    Car loin dans l’univers où des étoiles naissent,
    Un voile de pudeur nous cache sa grossesse.

    Nous somme bien au centre de cette ‘’ gravité ‘’
    En polluant la Mer de sa Tranquillité.
    L’homme n’a qu’un seul but dans sa folle mission,
    C’est de souiller la lune et les constellations.

    La lune se retire, c’est déjà le matin
    Le soleil la remplace et ça va être chaud !
    Merci l’ami Pierrot car ces Alexandrins,
    Sans le prêt de ta plume seraient tombés à l’eau.

    C’est grâce à ta bonté et on aide précieuse,
    Ainsi qu’à cette tige duvetée d’un oiseau
    Que j’ai pu lui écrire ces phrases malicieuses
    Sans besoin pour la joindre de Mission Apollo.


    Claude ancien poème écrit le
    21 Février 2008
    J'ai choisi cette photo de la lune car elle semble
    être un collier.
    ca vaut le '' cou '' !

    aussi un collier dans cette image

    https://www.youtube.com/watch?v=xKO7DbqRPAI

<< Retour aux poèmes

 

 

 

Mes poèmes - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet