L'eau à la bouche

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Une page d'amour

le dimanche 30 décembre 2018, à 10:40. Posté par récréation


    Dix doigts obéissants et soumis tels des jouets
    S’emballent comme un cheval sous des coups d’éperons
    Se plantent et se soulèvent comme des avirons
    Tel un banc de rameurs sous la menace du fouet

    De ses mains qui palpitent comme des ailes d’oiseaux
    S’envolent des lucioles comme de la résille
    Ou des nuées d’insectes qui vous piquent la peau
    Irritant les oreilles comme une lampe grésille

    Le clavier sous ses doigts à des pierres correspond
    A ces pierres que l’on jette sur l’eau du haut d’un pont
    Qui font des ronds qui s’élargissent et qui fusionnent

    Et tant que ses doigts jouent la musique rayonne
    Les hommes bien volontiers se bercent et s’illusionnent
    Quand ils crient leur amour seul l’écho leur répond

<< Retour aux poèmes

 

commentaires ( 0 ) (Ajouter un commentaire)

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet