Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

« J’ai perdu mon paradis d’amour »

le mercredi 29 août 2018, à 16:59. Posté par Johan



    « J’ai perdu mon paradis d’amour »

    Un serpent s’est glissé dans mon paradis,
    Ondulant sournoisement, en ma belle vie,
    À l’affut d’un élan d’amour comme proie,
    Qu’il avalera juste pour être content de soi.

    Quand il a mordra, pour assouvir son plaisir,
    Peu lui importera, l’inévitable tragédie à venir.
    Détruire les bels amours, seule est sa mission !
    Qu’il s’est lui-même donné, sans bonne raison.

    Après cette attaque contre mon paradis d’amour,
    Mon cœur, empoisonné explosera en mille éclats.
    Ne causant que ruines en ma Terre de troubadour
    Alors de dépit, je couperai la tête de ce froid cobra.

    Ainsi, découvrirais-je, avec horreur, que mon agissement
    N’était pas d’autre nature, que celui de ce serpent maudit.
    Hâtivement, la froidure me gagnera et glacera mon sang.
    M’interdisant, en mon paradis d’amour perdu, toute poésie.

    Je me meurs, ainsi, doucement, comme un feu sans bois,
    Ne sachant pas si un jour une muse me prendra en pitié.
    Je ne vis donc que dans l’espérance de revoir mes doigts
    Entourer une plume, pour écrire ce poème et, ma tristesse, chasser.

    Johan (JR.).

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 4 ) (Ajouter un commentaire)
debbie le mercredi 29 août 2018, à 17:15
Bonjour Johan, très bel écrit chevaleresque et romantique ! J'adore tout spécialement la fin du poème qui est sublime !
Bel après midi
Avec tout mon Amitié
Debbie

johan le mercredi 29 août 2018, à 17:50
Bonjour Debbie !
Merci pour ta lecture et ton précieux commentaire qui me touche !
Avec toute mon Amitié !
Johan

aurorefloreale le jeudi 30 août 2018, à 20:34
Ce paradis perdu fait réfléchir
Et bien entendu qu'une muse sera empreinte de gentillesse
Pour répondre au poète en prise avec le spleen
Et saura des vers pour lui décliner
Et encore plus faire pour le consoler!!!

liameliavq le dimanche 16 septembre 2018, à 09:45
Je vois le serpent de la jalousie s'insinuer sournoisement dans ce paradis d'amour et conduire à l'inévitable fin du jardin de l'Éden...
L'erreur est humaine, c'est pour cela que nous devons apprendre à pardonner et de nouveau espérer...
La muse viendra en son temps sécher les pleurs du poète.

Bisous cher ami.
LN.

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet