Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

« Amitié Amour »

le lundi 27 août 2018, à 16:03. Posté par Johan


    « Amitié Amour »

    Douce Dame, il me faut vous oublier,
    Car un amour entre nous c'est inséré.
    Rien de ça ne serait mal, si ce n'était
    Que vous, belle Dame, à gentil sir vous êtes mariée.

    Je peste après cet amour qui brusquement surgit,
    En faisant voler en éclats notre complicité d'amis.
    Vous prendre la main devient maintenant un chagrin,
    Alors que, dans l'amitié, ce geste était bien anodin

    La faute vient de moi jolie Dame, et non de vous !
    En ami toujours vous continuez à me considérer.
    Vos gestes et vos paroles par mon cœur sont dévoyés,
    De l'innocence fraternelle dont vous les entourez.

    Il me faut donc partir loin de vous avant que vous ne sentiez
    Que mon regard sur vous d'amitié en amour s'est transformé,
    Car par-dessus tout je ne veux vous voir souffrir ou blessée
    Par ce manque de raison que mon cœur fou a engendré.

    Demain je ne serai donc plus votre page et me ferai écuyer
    Pour servir votre époux à la guerre dans des terres reculées
    Ainsi, de vous, j'aurai toujours des nouvelles par vos messages
    Qui, j'en suis certains s'inquiéteront pour lui et s' s'enquerront de moi.

    Johan (JR.).

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 10 ) (Ajouter un commentaire)
Rêveuse le lundi 27 août 2018, à 17:22

Bonjour Johan

J'avouerai être "éblouie" et touchée par votre poème, il me touche beaucoup, car il est écrit avec une réelle sincérité et un esprit chevaleresque que beaucoup d'hommes devraient vous envier !

Merci d'écrire d'aussi belles choses et de "respecter " ainsi les belles Dames!
avec mon amitié , belle fin de journée et merci!

debbie le lundi 27 août 2018, à 18:22
Bonjour Johan, Ces mots poétique sont vraiment très touchants... De l'amitié il y a parfois un si mince fil. Il n'est pas toujours facile de rester sur le fil de l'amitié quand les sentiments changent. Et souvent on y peut rien, c'est comme ça l'amour arrive sans crier garde Et parfois ce sont des amours impossible qu'on garde en soi pour toujours. Ton poème décrit tellement bien tout cela et il touche profondément à la lecture on y ressent une telle sincérité. Tes vers représente bien ce qu'est l'amour, le vrai . Un très bel écrit, vraiment. Merci de ce partage.
Belle soirée à toi mon ami
Avec mon Amitié la plus sincère
Debbie

johan le lundi 27 août 2018, à 18:44
Merci Rêveuse !
La galanterie et le respect envers les dames et damoiselles étaient sans cesse présents chez les troubadours
La lecture de leurs œuvres ont du m'imprégner naturellement de leur façon de considérer les femmes.
Amitiés !
Johan

johan le lundi 27 août 2018, à 18:49
Merci Debbie !
Le regard est la fenêtre de l'âme et le langage en est son expression.
jolie soirée !
Amitiés !
Johan

liameliavq le mardi 28 août 2018, à 09:07
Cher Johan,
J'ai plaisir à retrouver ici ce poème de vous que j'avais découvert sur l'autre site où nous avions fait connaissance.
Sa lecture m'a tout autant que la première fois emplie de tendresse romantique comme il m'a emmenée visiter le temps et le pays des coeurs des troubadours. Beaucoup de charmes intemporels...

Belle journée mon ami.
Bisous.
LN.

aurorefloreale le mardi 28 août 2018, à 10:28
Que belle noblesse étalée ici en lecture , comme cela fait rêver des temps passés où l'homme était à ce point galant!!! Merci du partage troubadour des temps modernes!

tiamaraa le mardi 28 août 2018, à 12:32
Joli poème tout en galanterie. Pas toujours facile de rester sur le fil parfois fragile de l'amitié
Amitié poétique
Tiamaraa

johan le mardi 28 août 2018, à 14:42
Merci Hélène et bonjour mon Amie !
Je savais que vous reconnaitriez ce poème ! Il est inspiré d'un conte d'amour écrit entre 1130 et 1150, par Jaufré Rudèl prince de Blaye. On le nommait "Le troubadour de l'amour lointain "
Il est aussi connu pour son amitié puis son amour platonique pour la comtesse Hodierne de Tripoli qu'il n'avait jamais vu !
C'est pour la connaitre qui part faire la 2ème croisade mais il tombe malade et arrive à Tripoli pour mourir dans les bras de la belle comtesse qui de douleur, entra le même jour au couvent.
Voilà mon Amie, vous savez tout sur ce qui m'a entrainé dans l'écriture de ce poème "Amitié Amour"
Belle journée à vous !
Johan

johan le mardi 28 août 2018, à 14:50
Bonjour Aurorefloreale !

Durant toute la période médiévale occitane, Les égards qu'on devait à une femme étaient pour tous les hommes qui avaient reçu une éducation une façon d'être qui relèverait aux dames qu'ils courtisaient, les traits de leurs caractères !
Amicalement !
Johan

johan le mardi 28 août 2018, à 14:56
Bonjour Tiamaraa !

Il semble que tout soit dans la prise en compte de sa propre responsabilité lors d'un acte ou d'un dire.
Amicalement !
Johan

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet