Ma plume, mes mots...

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

"Au nom de l'amour,"

le lundi 27 août 2018, à 08:12. Posté par Tiamaraa


    Elle marche seule dans la rue,
    Sous la pluie, le regard perdu,
    Les poings serrés, les lèvres fendues.

    Ses promesses, il ne les tenait pas,
    Elle devrait partir mais n'y arrive pas,
    A chaque fois qu'il regrette, elle le croit.

    Une fois de plus, elle rentre chez elle,
    Une fois de plus, il lui brise les ailes,
    Une fois de plus, elle lui reste fidèle.

    Elle tire sur ses manches pour cacher ses bleus,
    Met des lunettes noires pour dissimuler ses yeux,
    Un châle pour couvrir la plaie dans ses cheveux.

    Ce matin, il pleut sur ses joues trempées
    De femme battue aux coups dissimulés,
    Et ce soir, épuisée de coups, elle est tombée.

    Demain, il lui apportera des fleurs,
    Un gros bouquet plein de couleurs,
    Mais désormais, elle ne connait plus la peur...

    Tiamaraa

    Si vous voulez découvrir mes autres passions vous pouvez aller visiter mon blog.

    http://tiamaraa.over-blog.com/

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 12 ) (Ajouter un commentaire)
Rêveuse le lundi 27 août 2018, à 09:44

Bonjour Tiamaraa

Ton poème me bouleverse, il ya tant de femmes battues ou qui meurent sous les coups dans le silence des voisins

Elles ont tant de mal à quitter leurs "tortionnaires" .... qui de coups en bouquets de fleurs leur ôtent toute initiative!

Que cesse cette barbarie!

merci à toi de l'avoir écrit sans fioritures!
avec mes amitiés!

tiamaraa le lundi 27 août 2018, à 10:34
Merci rêveuse. Il faut effectivement en parler même si ça ne nous concerne pas , il le faut pour elles et eux aussi que l'on oublie bien souvent !

Susan* Coquelicot * le lundi 27 août 2018, à 11:14
Bonjour Tiamaraa,
Tes vers sont bouleversants ...
Tu as raison d'en parler ...
Trop de femmes souffrent dans le silence !!!
Ta poésie en quelques vers expliquent très bien ce qu'elles subissent ...
C'est monstrueux !!!
Merci pour ce partage poétique , qui m'a émue ...
Bon lundi avec mes amitiés !

tiamaraa le lundi 27 août 2018, à 13:07
Merci Susan, tes mots me touchent.
Bon lundi également, poétiquement,
Tiamaraa

Macha.... le lundi 27 août 2018, à 15:09
Tiamaraa...
je suis bouleversée à la lecture de ce poème... trop de femme se taisent encore.... toujours amoureuse de leur bourreau .... ou croyant à leurs .... je vous souhaite un bel après-midi... amicalement.... macha...

vagabond100 le lundi 27 août 2018, à 15:16
Ayant fait partie des forces de sécurité.Ce magnifique poème me rappelle d'atroces souvenirs.
Trés très bien écrit!

vagabond100

debbie le lundi 27 août 2018, à 15:34
Bonjour Tiamaraa, plus que bouleversant ce poème.... Il faut le dénoncer haut et fort pour que ce genre de choses cessent...
Belle journée
Debbie

tiamaraa le lundi 27 août 2018, à 17:38
Merci Vagabond, Macha et Debbie
Oui, il y en a trop et trop qui se taisent, des hommes aussi ne les oublions pas.

Philip (Jardin de Lune) le lundi 27 août 2018, à 21:14
Bonsoir Tiamaraa,
Le regard sur l'autre (même si l'autre est le portrait de ces misérables des temps modernes que l'on n'imagine que trop, sans l'avoir vraiment rencontré).
Femmes battues, méprisées. Les bleus sur le rorps, qui font hurler de dégoût, ne sont rien par rapport aux bleux de l'âme.
J'évoquais les misérables des temps modenes. Je crois avoir compris que ces Misérables que dépeignait Victor Hugo sont le malheur collectif, à travers les siècles, de tous ceux et celles qui n'avait qu'un coeur à donner, maladroit, pauvreté de la vie et pauvreté de l'âme et n'ont reçus en échange que le Mal infâme. Celui de toute la noirceur du monde.
Ton poème est d'une douloureuse compassion. Nous la partageons, crois-moi.
Amitiés. Philip
(www.mespoemes.net/philipchevalier)

tiamaraa le lundi 27 août 2018, à 22:13
Merci pour ces mots Philip. Comment ne pas avoir de compassion envers ces femmes et ses hommes qui reçoivent des coups de leur conjoint sans rien dire. Quant aux bleus à l'âme, ce sont les pire car ceux-là restent à tout jamais. Ils ne sont pas toujours fait par un conjoint mais parfois par une mère castratrice et ces bleus là font bien des dégâts.

guillaume le lundi 27 août 2018, à 22:57
Bonsoir Tiamaraa, quelle belle attention délicate pour les femmes battues!!!!!je ne peux pas rester insensible!!!!!!, je suis très ému!!!!!!!!!, j'ai écrit des poèmes sur les femmes battues, pour les soutenir moralement, leur exprimer ma compassion, ma grande sensibilité!!!!!!!car il est immoral et lâche de frapper sa femme!!!!!!!c'est ignominieux, inacceptable!!!! de frapper sa femme!!!!!!!quelle grande honte de frapper sa femme!!!!!!!, j'ai écrit aussi des poèmes d'amours et de vénérations pour les femmes!!!!!! car je les aiment et les respectent!!!!!!vive les femmes!!!!!!!! amitiés tiamaraa!!!!!!! http://www mes poemes./funky571/

tiamaraa le mardi 28 août 2018, à 20:43
Merci Guillaume, oui, il est important d'en parler.
Amitiés,
Tiamaraa

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet