Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Le roman de l'amour

le mardi 03 juillet 2018, à 12:18. Posté par plumeflore


    Ainsi la marguerite en blanche broderie
    Ajoute à son linceul, maint abeilles d'or
    C'est le destin des fleurs, d'être un jour féerie
    Et ce roman d'amour se nomme messidor

    Heureux celui qui sent frémir en lui la source
    Dardant les bleus saphirs, s'imprégner de rayons
    Pénétrer l'onde pure et suivre dans sa course
    Au soleil de juillet les ombreuses chansons

    Le temps noue et dénoue un livre romantique
    Nos émois de l'enfance écoulent gentiment
    D'indissoluble joie au silence lyrique
    Où le couchant propage un bonheur indolent

    Au concert de jadis, d'ineffables tendresses
    Telle un peuple d'oiseaux, d'un paisible âge d'or
    En un temple secret donnent vie aux princesses
    Dans les sous-bois dorés au son vibrant d'un cor

    A l'abris des regards deux enfants sans défense
    Les doigts fardés de soie apprennent le parfum,
    Le langage des fleurs, le prix de l'excellence
    Que la chair divinise en copiant Rodin

    L'orchestre de l'été d'une aile de mésange
    Invente la douceur, la brise d'un frisson
    Ce savoureux archet c'est bien la voix d'un l'ange
    Quand le désir est roi bien plus que la raison

    Seul le vent d'un chagrin tournera cette page
    Des pleurs inavoués d'un geste fraternel
    Renaîtra dans l'azur l'éblouissant visage
    Et le passé mouvant de ce rêve éternel

    L'amour ne fut divin qu'au prisme de l'enfance
    Vestale entreprenant sabrant le souvenir
    Trésor fabuleux que poudre la distance
    Abandonne à chacun le moment de chérir

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 2 ) (Ajouter un commentaire)
Rêveuse le mardi 03 juillet 2018, à 17:45

Bonjour Marc

C'est toujours un "ravissement " de vous lire et plus particulièrement dans ce poème, qui vient rechercher aux sources du passé et de juillet, les prémices des premières amours!

Un ange passe..............!

"L'orchestre de l'été d'une aile de mésange
Invente la douceur, la brise d'un frisson
Ce savoureux archet c'est bien la voix d'un l'ange
Quand le désir est roi bien plus que la raison"

merci et très bonne fin de journée en ce mois de messidor!

Susan* Coquelicot * le mardi 03 juillet 2018, à 18:07
Bonjour Marc,
Très joli poésie Marc !
*Au soleil de juillet les ombreuses chansons …A l'abris des regards deux enfants sans défense
Les doigts fardés de soie apprennent le parfum,
Le langage des fleurs, le prix de l'excellence
Que la chair divinise en copiant Rodin…*
Merci pour cette très belle histoire romantique, j’ai aimé vous lire !
Belle fin de journée Marc !
Amitiés
Susan

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet