la poésie, l'amour, la vie

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

regret d'amour, espoir toujours

le jeudi 31 mai 2018, à 19:45. Posté par Henri


    Parfois d’un geste las je chasse les brumes
    Des pensées enfouies au profond de mon âme
    Je réfléchis au temps qui passe et j’en exhume
    Les regrets d’un amour perdu qui me désarment.

    Elle était belle, elle était douce, elle était Toi
    Dans le mirage de ma mémoire elle était celle
    Qui souriait, levant dans mon cœur cet émoi,
    Féerie d’étoiles qui constellent dans le ciel

    Et je regarde les nues, cherchant son image
    Accrochant parfois en fouillant les nuages,
    Les souvenirs lointains de son si beau visage
    La pâleur incertaine de son regard trop sage.

    Etait t’elle brune ? était t’elle blonde ? elle était femme
    Dans son infini beauté elle était telle
    Que mes désirs les plus profonds étaient sans armes
    Malgré cette recherche du bonheur éternel.

    Ses yeux, tour à tour bleus, noisettes ou verts lagon
    Savaient me dire tous ces mots doux que j’espérais.
    Ses lèvres de ce contour magique que les mots font
    Pour dire je t’aime, adoucissaient ses nobles traits.

    Son corps s’illuminait d’une douceur satinée
    Quand mes lèvres courraient sur sa peau désirée.
    Et mes mains, comme celles d ‘un artiste, dessinaient
    Cette forme qui hantera mon âme déchirée.

    Elle est partie un jour, jolie muse légère
    Retrouver son Eden, dans le domaine des Dieux
    Elle grava mon esprit d’une image éphémère
    Avant de se fondre dans l’éther d’autres cieux.

    Je l’ai pleuré sans cesse comme on pleure un enfant
    Des larmes de regrets dépassant la raison
    Elle a broyé mon cœur soudain en l’enfermant
    Sous les barreaux de fer d une horrible prison.

    J’ai toujours cet espoir d ‘un jour me délivrer
    De ce sort maudit qu elle me jeta en partant
    Le baiser d’une princesse viendra me libérer
    Me redonnant le goût de mon désir d’amant.

    Elle sera ma naïade, mon double et mon amour
    Elle viendra d’horizons d’ où je ne l’attends pas
    Quand elle prendra ma main ce sera pour toujours
    Et je mettrais mes pas dans l’empreinte de ses pas.

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 3 ) (Ajouter un commentaire)
debbie le jeudi 31 mai 2018, à 21:00
Bonsoir Henri, très touchante cette poésie... On termine la lecture avec un sentiment nostalgique de cet amour perdu..On voudrait une fin heureuse..Mais il y a l'espoir dans le poème à la fin. Et on se dit que tout n'est pas perdu. Parfois il y a des gens qui croisent nos route et changent nos vie à jamais ,. ce poème en est la démonstration. merci de ce si touchant poème.
Belle soirée
Amitiés
Debbie

nuagedazur le vendredi 01 juin 2018, à 01:42
Beaux texte! Je vous souhaite cette femme qui vous fera shiftez jusqu'au septième cieux.

liameliavq le samedi 02 juin 2018, à 07:15
Que tu décris à merveille les délicieux puis dechirants tourments de la cage dorée où l'amour enferme et l'espoir d'en être libéré par une main tendue et espérée...
C'est beau !
Merci Henri.
LN.

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet