Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Que devient l'homme sans le miracle amoureux

le samedi 05 mai 2018, à 16:57. Posté par plumeflore


    Que devient l'homme sans le miracle amoureux?
    Mais que puis-je espérer de mieux comme caresse
    Que le doux battement donnant vie à tes yeux
    Je te contemple, ému, troubler par la promesse

    De ta main qui m'effleure à l'ombre du chemin
    La nature est un temple aux colonnes superbes
    Parmi les épis d'or, le rêve est libertin
    Quand le soir nous sourit, au lit des grandes herbes

    Tu peux me voir pâlir, tout comme au premier jour
    J'aime par-dessus tout admirer ton visage
    Ô! biche d'Orient, merveilleuse à l'entour
    Connais-tu ton pouvoir, ce que ton corps dégage

    Ressemble au Paradis, à la douceur de mai
    C'est le miroir des fleurs où le soleil se mire
    C'est les doigts de l'aurore au cœur de la forêt
    C'est le souffle léger du printemps qui soupire

    L'amour que je ressens approche l'éternel
    Plus merveilleux encore il pille à la tendresse
    Le brillant sentiment, le serment solennel
    Et donne à nos baisers ses lettres de noblesse

    Au roman quotidien l'indicible bonheur
    De nos ardents désirs, image le silence
    J'ai si peur de te perdre il en va de mon coeur
    Que je nourris de feu ce que ma plume encense

    Pour nous le lendemain sera comme aujourd'hui
    L'innocence et la joie écriront notre histoire
    Et nous retarderons le chant de l'hallali
    Alors avec grandeur je scultperai ta gloire

    Aime-moi tendre fleur, d'un voyage parfait
    Parfume mon oreille en imitant la source
    Et notre bel amour gardera son secret
    En accrochant nos corps au ciel de la grande ourse


<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaire ( 1 ) (Ajouter un commentaire)
debbie le samedi 05 mai 2018, à 17:07
Bonjour Marc, superbe poème ! En effet je pense que passer une vie à vivre sans aimer serait très cruel. Votre poème en décrit bien les joies.
Bel après midi
Debbie

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet