POEVIE.NET

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Chanson du premier amour (ariette)

le mardi 16 janvier 2018, à 23:56. Posté par René


    C'était par un matin de mai.
    J'étais resté seul avec elle.
    Nous discutions d'une nouvelle
    Chanson d'amour et de muguet.
    Et j'étais très amoureux d'elle.

    Refrain
    Le premier amour
    -Qui jamais ne dure-
    Le premier amour
    Ne s'oublie jamais.

    Au refrain
    Etait-ce de la voir si belle ?
    Etait-ce l'âge ? Le printemps ?
    Nous avions tous les deux quinze ans.
    J'étais vraiment amoureux d'elle.

    Au refrain
    Elle consentait. Mon jeune âge
    M'a empêché de rien oser.
    Ô maudite timidité !
    J'étais pourtant amoureux d'elle.

    Au refrain
    Grâce à toi un autre moins sage
    Aura recueilli ses baisers.
    Ses baisers à moi destinés.
    Je suis toujours amoureux d'elle.

    Au refrain



    Musique de l'auteur
    Arrangement et harmonisation de Ginette Véfa DURAND

    Rennes 1987

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : Pas de note)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 5 ) (Ajouter un commentaire)
mick le mercredi 17 janvier 2018, à 01:00
Très joli cette chanson, lecture très apprécié.
Bonne nuit. mick

Susan (Coquelicot ) le mercredi 17 janvier 2018, à 05:55
Bonjour René !
Une jolie chanson que j'ai eu plaisir à lire ce matin ...Et qui me rappelle ma jeunesse , le premier amour , la timidité ...Et un flirt qui reste à jamais dans mon coeur !
Je n'ai pas réussi à écouter la musique ...
Merci pour ce partage.
Bonne journée. Susan
http://www.mespoemes.net/susanchevalier


Philip (Jardin de Lune) le mercredi 17 janvier 2018, à 09:13
Bonjour cher René.
Ah que c'est agréable de lire tes anciennes chansons (eh oui, tu en as écrites aussi).
Le thème du premier amour est plein de justesse.
Ils ne durent pas forcément longtemps ces premiers amours, mais sans doute marquent ils à jamais.
C'était parfois de simples amourettes, mais jeunes, ils contiennent, dans la folie et l'insouciance de nos jeunes années une sincérité qui restent et qui peut-être marque nos vrais amours qui viendront plus tard.
Merci pour ce partage, si personnel et pourtant si universel.
Prends soin de toi, René. Amitiés sincères. Philip
(www.mespoemes.net/philipchevalier)

guillaume le mercredi 17 janvier 2018, à 21:50
bonsoir René, quel magnifique poème émanant d'un poète au grand coeur!!!!!!!!!!!!!!oui tu as raison, le premier amour est souvent furtif mais ne peut jamais s'oublier ni s'effacer, il est ancré dans notre mémoire pour l'éternité, notre pensée comme notre pensée amoureuse ne pourra jamais mourir!!!!!!!!!!!!!!!!que ta vie soit parfumée d'amours et de rivières de suavités, et je veillerais à ce que ru ne sombres jamais dans une mer d'adversités, voilà quelques vers pour te souhaiter mes meilleurs voeux 2018, amitiés René. http://www mes poemes.net/funky571/

rivaudais le samedi 20 janvier 2018, à 16:17
veuillez m'excuser je ne peux pas répondre une de mes filles est décédée elle sera inhumée demain et depuis un bon moment elle était devenue ma priorité.

Ajouter un commentaire à ce poème en tant que :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet