Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Amour Eternel

le mercredi 29 novembre 2017, à 22:05. Posté par shine


    C'est l'histoire d'un vieillard
    qui marchait dos courbé…
    A travers les arbres, il cherchait!!!!
    Un bonheur perdu depuis des années.
    Appuyé sur une canne, les pieds qui trainaient,
    Souvent il s'arrêtait pour contempler la vue.
    Sa mémoire lui jouait des tours,
    Croyant qu'il était encore tout jeune,
    Quand il retrouvait ses esprits !

    Il se disait : «Pourquoi tourne-je autour d'un bonheur qui a disparu ?».
    Reposant ses jambes fatiguées,
    Il leva les yeux vers le ciel bien gris.
    Les branches s'enlaçaient au-dessus de lui,
    Et formaient une maison qui faisait rêver ,
    Tous les animaux qui y vivaient..
    Comme dans les saisons passées...
    Leurs histoires fut un conte de fée.

    Il se rappela sa bien-aimée,
    Qui courait entre les arbres pieds nus
    Et son rire couvrait le chemin qui menait à lui.
    Le vieil homme soudain sourit
    Et vit le visage de sa dulcinée…

    (D’un geste tendre) Il tenta de le toucher,
    Mais à travers la brume, il disparut.
    il se redressa, se leva la tête...
    D'un pas pressé ,marcha direct...
    Il se précipita juste devant un arbre,
    Où son nom et le sien furent gravés à travers les temps.
    La marque de leur amour persistait...
    Elle avait fait le voyage du temps sans s'épuiser.
    C'est une histoire bien triste,
    Mais au fond, elle nous fait rêver.
    D'un monde d'amour et de respect,
    Pour ceux qu'on aimait et nous ont quittés.
    (contribution de Philip)
    Rêve ou réalité, souvenir vivant ?
    Au pied de son arbre le vieil a arrêté le temps.
    Et sa pensée souriait et chantait :
    « L’essentiel c’est que tu existes dans ce monde brisé,même si un jour, tout va disparaitre ,se volatilisé>>

    https://youtu.be/F77v41jbOYs
    Bonne écoute

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 11 ) (Ajouter un commentaire)
Shine le mercredi 29 novembre 2017, à 22:15
Bonsoir ,
Ce poème a été écrit en mémoire a tous ceux et celles qui nous ont quittes( nos parents...nos amis chers,nos enfants...et tous ceux qu'on a aimés un jour et fut disparus.
A la fin ,une contribution de notre ami poète et frère Philip qui a ajouté une touche finale ,merci pour lui..
Bonne et douce soirée

Susan (Coquelicot ) le jeudi 30 novembre 2017, à 07:07
Bonjour Shana !
Ton poème est joli …Ce vieil homme triste qui a perdu sa bien-aimée…Recherchant inlassablement les merveilleux moments de son passé !

Ce vieil homme pourrait – être mon père, mon pauvre papa à la fin de sa vie , prenait sa tête entre ses mains ….Il ne se souvenait plus de rien, ni même que j’étais son enfant…

J’ai beaucoup d’émotion en te lisant, pensant bien évidemment à nos chers disparus.
Je pense que ton papa et ta maman doivent être fiers de ce que tu as écrit …

La chanson est belle et le choix du tableau de Van Gogh * Á la porte de l’éternité* est bien choisi aussi.
Merci pour nos chers disparus à jamais dans nos coeurs ...
Belle journée à toi soeurette avec toute mon amitié. Gros bisous. Susan
www.mespoemes.net/susanchevalier

taia le jeudi 30 novembre 2017, à 09:26
Un beau conte de fées !J'y sens la mélancolie, pas le regret pour la jeunesse évanouie. La désinvolture de la jeunesse ne connaît pas le respect... Le temps lui l'apprendra... Un beau poème, comme une narration près de la cheminée. Amitiés, taya

Isabelle le jeudi 30 novembre 2017, à 13:34

Merci Shine, merci Philip de ce magnifique partage, on ne peut que ressentir de l'émotion en lisant ce poème tout en écoutant la chanson... La photo est en parfaite harmonie avec l'ensemble! Bravo

Douce ap-midi
Amitiés
Isabelle :-)

Shine le jeudi 30 novembre 2017, à 16:25
Bonjour Susan,
En écrivant ce poème, mes zeuils n'ont pas cessés de se mouiller....l'émotion était bien présente ma soeur..
Merci d'être venue me lire....je ne sais pas si mes parents sont fiers de moi ou pas...mais ce que je sais c'est que je suis fière de les avoir eu comme parents.
Gros bisous soeurette

Shine le jeudi 30 novembre 2017, à 16:32
Hi taya,
Tu l'as deviné,c'est presque un conte de fée, mais vrai..
Au fait..il est joli ton nom*TaYa*..
Merci d'être passé ..
Amitiés .....shine

Shine le jeudi 30 novembre 2017, à 16:35
Coucou isabelle,
C'est très aimable a vous d'être passé lire mon poème... Qui parle de nos êtres chers qui nous ont quittés avant même de savoir qu'on les aimaient ,et qu'on auraient voulu les gardés.
Mes amitiés isabelle....😊

domidom le jeudi 30 novembre 2017, à 23:05
Un texte très émouvant....
Comment pouvoir oublier ceux qui nous ont aimé, pas facile....
Plus difficile encore d'oublier celle qui vous a donné la vie et que l'on a pas connue..
Peut-être m'aurait-elle donné tout cet amour qui m'a tellement manqué tout au long de ma vie je l'ai vénérée sans la connaître...
Sans l'avoir côtoyée, j'ai passé ma vie à penser à elle, et malgré le temps écoulé, je la cherche toujours...
Ce texte est tellement profond qu'il est impossible de demeurer insensible en le lisant...
Je t'embrasse Shine, a plus, Domie

Philip (Jardin de Lune) le vendredi 01 décembre 2017, à 07:06
Hi, sister.
Tu m'as fait la joie de me montrer ce poème avant de le poster.
Et quelle joie de m'avoir permis d'ajouter, au feeling, quelques mots à la fin de ton poème.
Ce poème, c'est le tien, c'est ton ressenti.
Mais un ressenti que j'ai, tu le sais, mille raison d'en partager le sens.
Je ne parlerai pas du fond de ce poème, pour ne pas éveiller peut-être un peu de tristesse, puisque c'est un conte et un beau message sur l'amour éternel.
De ce qui survit à jamais dans l'âme et que l'on oublie jamais.
Le reste, c'est mon émotion quand, sur ma boite mail, j'ai découvert un à un tes vers, en comprenant leur sens.
Tu vois, chaque ami(e) poète a eu de l'émotion en te lisant.
Je t'embrasse, Shana. Philip :o)

Shine le vendredi 01 décembre 2017, à 18:16
Bonsoir ma chère domie,
J'étais très contente en voyant ton commentaire...
Pleins de personnes n'ont pas eu la chance de connaitre leurs mère biologique...et n'ont pas connus ce que c'était l'amour maternelle...mais heureusement qu'on a été entourés par des gens qui ont fait tout pour qu'on ne sentent pas ce vide.
Ravie de ton passage ma domie...
Ce fut un plaisir de te revoir ma domie
Gros bisous

Shine le vendredi 01 décembre 2017, à 18:47
Hi Brother,
Il faut dire a nos chers lecteurs et lectrices que tu as fait la correction ....
Tu as eu l'exclusivité petit frère...
Merci pour ta contribution...ta petite soeur shine...😋

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet