Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Amour, amour ...

le jeudi 27 juillet 2017, à 13:30. Posté par michèle




    Il y a du monde plein les urgences ...
    Qui demande un billet retour, d'amour ...
    Chante-t-il avec vérité et insistance
    Face au monde, qui court, qui court ..

    Amour galvaudé, médiatisé
    Qui en comprend vraiment le sens
    Quand nous devrions nous regarder
    Avec fraternité et indulgence

    Un geste, un don d'argent
    Pour effacer notre égoïsme
    Et nous donner bonne conscience ...
    Le temps d'un appel au civisme

    Qui comprendra avec son coeur
    Le pauvre mendiant sans demeure
    Qui verra cette vieille femme éperdue
    Dans sa solitude cruelle et indue

    La dure jeunesse impatiente cherche l'oubli
    Dans les paradis trompeurs et artificiels
    Quand leurs âmes incertaines au seuil de la vie
    Ne trouvent que dureté pour leurs épaules frêles

    Amour .. toujours, depuis l'aube des jours
    Se dérobant subtilement mais avec détour
    Remplacée par une hypocrite pitié
    Devant la misère tristement étalée

    Amour, amour ...
    Qui va et vient
    Amour, amour
    Impitoyablement feint




<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 5 ) (Ajouter un commentaire)
Chaleil le jeudi 27 juillet 2017, à 14:25
La dure jeunesse impatiente cherche l'oubli
Dans les paradis trompeurs et artificiels
""Quand leurs âmes incertaines au seuil de la vie
Ne trouvent que dureté pour leurs épaules frêles""

J'ai adoré cette poésie et ce passage est bien dit...

Basile

Hank skilatchi le jeudi 27 juillet 2017, à 15:15
J'aime aussi beaucoup ce clin d’œil à la jeunesse... Une poésie qui ne juge pas mais constate avec bienveillance. Merci pour ce moment, si j'ose dire!

paula le jeudi 27 juillet 2017, à 20:40
merci à vous deux et bonne soirée, Michèle

guillaume le jeudi 27 juillet 2017, à 23:33
Michèle, pleins d'attentions délicates et d'amours pour ceux qui souffrent, c'est beau l'empathie, et puis j'adore votre dénonciation des injustices, un grand cri du coeur pour fustiger ces injustices, c'est mon profond ressenti, et je suis d'accord avec vous, je déteste les injustices, puis il y'a une très belle morale, comme un avertissement aux jeunes, faîtes attention , ne tombez point dans le monde de la drogue, ce paradis captieux, illusoire, une ombre furtive au bonheur qui conduit violemment vers une véritable déscente aux enfers , et si on sort indemne de ce monde trompeur, c'est très rare, on a beaucoup de chance, ou des fois, on y reste, on y laisse sa vie malheureusement, ou on s'en sort avec de nombreux problèmes de santés psychiques et physiques, ne touchez pas à la drogue, désolé de mon analyse, on dirait un psychologue qui s'exprime rires....merci pour ce beau partage si émouvant, amitiés Michèle. http://www mes poèmes.net/funky571/

paula le samedi 29 juillet 2017, à 09:54
Merci Guillaume ; on est tous un peu psychologue ... avec le coeur, et parfois mieux que ces spécialistes.. oui, ce qui manque à ce monde, c'est l'amour, fraternel;; si j'ose dire ; amitiés de Michèle

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet