amitie avec une femme

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Rose mon amour.

le jeudi 11 mai 2017, à 03:18. Posté par thierry


    Je suis un cygne qui déploie ses grandes ailes blanches pour te cueillir,
    Car je ne veux plus te voir souffrir.
    Moissonnons les ailes à la souffrance pour qu'elle ne vienne plus t'étreindre.
    Toi l'astre d'or qui a embrasé mon existence, je t'empêcherai de t'éteindre.
    Car je t'aime jusqu'à en mourir.
    Comme des harmonies picturales, mes sentiments, ne les laissent point flétrir.
    Sois confiante, cesses de nager dans ta rivière de nébulosités.
    Mon amour laisse pleuvoir sur tes lèvres, ses plus éloquents et grâcieux baisers.
    Ne laisses point mon coeur arborer son habit de givre pour l'éternité,
    Le froid et la solitude sont les fidèles asservis de l'adversité.
    Je t'aime Rose, comme le printemps laisse fleurir sa magistrale poésie.
    Pour toi, je ne suis pas une étoile fugace dans le sein de la galaxie.
    Je suis un faisceau d'amours magnanimes qui embrasent ton coeur pour la vie.

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 2 ) (Ajouter un commentaire)
Loïc le jeudi 11 mai 2017, à 15:18
Hello Guillaume ! Tiens, première fois que je lis un poème d'amour de ta part (même si apparemment les choses ne se sont pas idéalement passées). Il y a de jolies tournures, surtout dans la première partie (moissonons les ailes..., harmonies picturales) et, je suppose, un fond globalement *magnanime* puisque tu souhaites quand même à cette femme le meilleur.

Amitiés Guillaume !

http ://www.mespoemes.net/cellox

guillaume le jeudi 11 mai 2017, à 23:04
bonsoir loîc, merci infiniment pour tes éloges qui me font très plaisir, et c'est un immense plaisir que tu sois venu me lire, concernant mon poème, c'est un amour virtuel, et comme j'aime les femmes, j'ai voulu une fois de plus sublimer la femme à travers mes vers, merci beaucoup loïc, amitiés , bonne continuation sur le site, aussi, j'ai été très ému par la grande gentillesse de lola qui m'avait dit que j'avais fait d'énormes progrés dans l'écriture, elle m'a fait énormément plaisir, car je me remets sans cesse en questions, après je reste humble, car certaines personnes de ce site écrivent mieux que moi, mais peu importe, ce qui compte le plus, c'est de partager nos poèmes, de les lire, de les commenter et éssayer de créer des amitiés entre-nous, merci à toi, amitiés loïc.

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet