Mélancolies

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Mais Cela Ne Se Peut

le jeudi 20 avril 2017, à 00:48. Posté par Micheline


LE CHANT DU CYGNE


XXVIII


MAIS CELA NE SE PEUT



Et si je vous disais ce qui me pèse au cœur ?
La peine vous prendrait, deviendrait chose vaine,
Car votre sentiment fut toujours le meilleur !
Et je sais qu’une écoute allègerait ma chaîne !


Gens de Campagne, oyez ! de la Ville et de Cour !
Savez-vous que mon cœur, ce muscle qui palpite,
Ne se peut raisonner et demande toujours
À quelque âme amie, en religion confite,
De lui prêter main forte et l’aider au séjour ?


Rien ne lui est plus triste, et combien détestable,
D'ainsi survivre, et ce, dans le plus sombre ennui.
De ne plus retrouver grâce aux choses de table,
Comme pareillement aux charmes de la nuit.


Ô toi mon pauvre cœur qui perdis, las, ton double,
Qui te consolera ?... sinon le retrouver ?
Je sais ! Je sais, combien tu aimais vivre en couple !
Mais cela ne se peut plus ici, se trouver !



M.A.B.M.
Cannes le 12 Avril 2017

Page 29
Droits Réservés

<< Retour aux poèmes

 

Donner une note à ce poème ... (Note actuelle : /10)
Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour donner une note à un poème.

 

commentaires ( 7 ) (Ajouter un commentaire)
Plumeflore le jeudi 20 avril 2017, à 22:58
Bonsoir Micheline, encore une petite pépite, j'aime votre style; quel talent, votre cœur en tout cas il nous régale de bien jolis vers, de la vraie poésie celle qui fait vibrer, qui donne des frissons, quel plaisir de pouvoir vous lire chaque semaine, découvrir chaque ligne finement ciselé sculpté dans le marbre de la vie, dan

Plumeflore le jeudi 20 avril 2017, à 23:02
C'est parti trop vite, alors je continue.... dans l'eau bleue du souvenir, j'espère encore pouvoir lire longtemps de si belles choses, que votre main s'épanche encore longtemps car l'encre de votre cœur est éblouissante!!
bonne soirée!
Marc!

aurorefloreale le vendredi 21 avril 2017, à 10:24
A cette lecture se réveillent en moi bien de tendres souvenirs ici posés par enchantement , merci!

Micheline 1940 le vendredi 21 avril 2017, à 23:56
Bonsoir ami Poète !
J'apprécie avec bonheur que vous me rendiez visite avec votre toujours bien amicale assiduité, et je goûte tout particulièrement l'amitié que vous me faîtes de commenter mes textes, vous, le Poète émérite, qui trouvez dans votre besace magique, les mots élogieux mais, combien trop extraordinaires pour la modeste plume que je suis !
Grand merci, cher Marc, et croyez le bien, avec ma meilleure amitié.
Micheline.

Micheline 1940 le samedi 22 avril 2017, à 00:04
Bonsoir Aurore !
Je vous retrouve ce soir sur ma page, et c'est à moi de vous remercier pour vous y être attardée et m'y m'écrire votre sentiment de lecture. Veuillez trouver ici mon amical souvenir.
Micheline.

Philip (Jardin de Lune) le dimanche 23 avril 2017, à 09:54
J'ajouterais, bien chère Micheline ce mot, jadis adressé à Madame de Maintenon, sur l'espérance. Oh, cela ne parait pas bien gai, en apparence.
Mais cela montre que les souvenirs, les beau souvenirs nous font tenir jusqu'à l'Eternité : "L'espérance nous crie sans cesse en avant ! et nous attire ainsi jusqu'au tombeau." Mille amitiés, Micheline. Philip
(www.mespoemes.net/philipchevalier)

Micheline 1940 le vendredi 28 avril 2017, à 03:03
Bonsoir cher Philip !
Mais vous l'avez ajouté ce mot, et juste comme vous me l'écrivez, il m'apparait effectivement bien radical ! Et tellement cruellement vrai !
Merci d'être venu me faire un coucou, et à vous lire très bientôt, cher Poète !
Avec l'amitié que vous me connaissez,
Micheline.

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Forum - Livre d'or - Liens - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet