Ces Fleurs et Ces Fruits

 

Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Du dieu d'amour - André Ernest Modeste Guétry

le samedi 28 janvier 2017, à 23:55. Posté par Clairedeterre (auteur : Divers)


    https://www.youtube.com/watch?v=QXtNHACaWZ8


    Du Dieu d’amour en bravant la puissance
    On s’expose à ses rigueurs
    On croit le fuir mais les traits qu’il nous lance
    Ont déjà frappé nos cœurs.

    Au doux murmure des fontaines
    En vain l’on cherche le repos,
    Et le ramage des oiseaux
    Réveille encor nos peines.
    On languit, on gémit, on se tourmente,
    Toujours la peine augmente.

    Mais l’on se livre à l’espérance
    Quand l’amour unit deux cœurs.
    Du Dieu d’Amour en servant la puissance
    On mérite ses faveurs.
    Le ciel est pur, nos jours sont beaux
    Quand les plaisirs forment nos chaînes.

    Au doux murmure des fontaines
    Alors on goûte le repos.
    Et loin de nous l’amour bannit les peines
    Qui tout remplit nos désirs,
    Quand les nœuds des plaisirs
    Forment nos chaînes.

    https://www.youtube.com/watch?v=sDtphLGVsIs&list=RDsDtphLGVsIs#t=9

<< Retour aux poèmes

 

commentaires ( 3 ) (Ajouter un commentaire)
Philip (Jardin de Lune) le vendredi 03 février 2017, à 14:33
Une progression dans chaque vers.
On cherche le repos...puis l'on goûte le repos.
Et, l'espérance (se livrer à l'espérance), un mot que j'aime bien. L'amour se mérite, me semble-t-il. Il nécessite de la patience.
Merci pour ce partage, ClairedeTerre
Amitiés. Philip
(www.mespoemes.net/philipchevalier)

Marcel, alias plumedefou le lundi 13 février 2017, à 21:25
Bonsoir Clairedeterre,

Amour...
La liberté des manifestations de l’amour de Dieu est le point central de sa faveur ou de sa grâce.
Dieu accorde des faveurs même à ceux qui en sont indignes…
Si l’amour se mérite, malgré tout, on peut en donner avec désintéressement !
L’intérêt sincère est empreint d’amour !

"Du Dieu d’amour en bravant la puissance
On s’expose à ses rigueurs "

Ici braver l'Amour de Dieu au travers de sa puissance serait pécher contre son esprit-saint, et de là s'exposer à la destruction définitive !

j'ai apprécié cette lecture !
plumedefou


clairedeterre le jeudi 16 février 2017, à 16:17
Il me semble ici,qu'il s'agit non pas de l'amour de Dieu,mais du dieu Amour.
Auquel il faut se laisser aller,pour fuir les tourments et gôuter au repos...
merci d'être venu lire,Plumedefou.
Clairedeterre

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet