Qui m'aime me suive

 

Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Le Plus Grand Poème d'Amour *

le dimanche 22 janvier 2017, à 16:12. Posté par Zé



* Excusez la prétention du titre !


Celui qui ne l’aperçoit pas,
La lune dans le soir sourire,
Qui ne voit pas qu’est d’angora
Le châle brun que le ciel tire,

Celui qui ne sait pas surprendre
Moitié noyé, pointant l’adieu,
Le soleil couchant rose tendre
Sur l’océan fermer ses yeux

Ne peut connaître la merveille
De la fossette d’une joue,
Le duvet soyeux d’une oreille,
Le frisson courant sur un cou,

Ni deviner dans une fleur,
Qu’est sensuel tout un discours
Portant l’audace et puis l’odeur
Des plus grands poèmes d’amour.

<< Retour aux poèmes

 

commentaires ( 3 ) (Ajouter un commentaire)
Ivy le dimanche 22 janvier 2017, à 22:29
Pourquoi s'en excuser José ?
Dame nature n'est elle plus belle des amours ou amoureuses !
Amitiés

domidom le lundi 23 janvier 2017, à 15:53
Très beau, on peut écrire tellement de choses sur les fleurs, elles font parties des chefs d’œuvre de la nature...
A plus, Domie

Jekarev le mardi 24 janvier 2017, à 16:01
C'est joli, magnifique, comme une fleur qui pousse...
Jérôme

Ajouter un commentaire à ce poème :

Vous devez être connecté sur Mespoemes.net pour poster un commentaire.

 

 

Mes poèmes - Livre d'or - Moi

 

Hébergé gracieusement par MesPoemes.net - Créer un site internet